Interview d’une dessinatrice touche-à-tout, Agnès Fedrizzi

tn_image2.JPG

PEUX-TU TE PRÉSENTER EN QUELQUES MOTS ?

Je vais essayer, car je n’aime guère parler de moi.

J’ai vu le jour un samedi premier février mille neuf cent cinquante-huit pour plonger dans le silence complet, probablement suite à une destruction de mes cochlées par la streptomycine. Le médecin n’a pas pensé à interdire l’allaitement lorsqu’il a prescrit les injections de ce médicament à ma mère.

Mais ça ne m’a pas empêchée d’exercer avec passion  pendant vingt-six ans la kinésithérapie libérale, toute seule à mon compte dans une commune socio-culturellement difficile mais passionnante.

Ce, jusqu’au moment où tous mes ligaments, tendons et disques intervertébraux m’ont lâchée à force de mouvements répétitifs, de manutention des patients lourdement handicapés, ( je faisais tout à la main en ne prenant qu’un patient à la fois et en travaillant jusqu’à soixante-dix heures par semaine ).

Depuis cinq ans, je me la coule douce en profitant pleinement de la vie grâce aux avantages financiers de mon statut d ‘« invalidité professionnelle définitive » en prenant tout ce qui m’est agréable, en l’occurrence  assouvir ma  passion du dessin.

JE SAIS QUE TU CONSACRES LES FÊTES DE NOËL À AIDER LES VA- NU-PIEDS. D’OÙ VIENT CE SENS DE LA SOLIDARITÉ ?

C’est feu ma Mère qui m’a transmis génétiquement sa générosité (et aussi son beau sourire quel que soit son moral ).

J’ai toujours fonctionné ainsi. Ça va faire une bonne quarantaine d’années que je fais du bénévolat dans des associations pour sourds notamment à SERAC où j’ai été présidente de SERAC-CULTURE, ( pendant dix ans ), en proposant des sorties au théâtre grâce à la mise en place des sous-titrages ou des interprètes en Langue des Signes Français ou à la sélection de spectacles visuels.

COMMENT AS-TU DÉCOUVERT TA PASSION POUR LE DESSIN ET À QUEL ÂGE ?

Je ne l’ai jamais découverte, je suis née « avec le crayon à la bouche ». D’autant plus que je ne suis pas la seule dans ma famille : ma grande sœur dessinait beaucoup, mon oncle maternel était dessinateur affichiste publicitaire, ( élève puis ami de Max Ponty qui a dessiné les fameuses « gitanes » sur le paquet de cigarettes ), sa fille Béa qui est la plus douée de nous tous, en réalisant de magnifiques toiles avec des couleurs chaleureuses et élégantes sur fond de mélancolie bien à elle. Il y avait aussi le frère de mon grand-père maternel que je n’ai hélas peu connu.

COMMENT TE VIENNENT TES IDÉES DE DESSINER SUR TEL OU TEL SUJET ?

Spontanément ! N’importe où, n’importe comment !

C’est souvent dans les lieux publics ou transports en commun que je trouve mon inspiration ou en traînant dans les rues et bistrots de Paris. D’ailleurs, je m’arrange toujours d’être en avance à un rendez-vous pour pouvoir dessiner n’importe quoi sur mon carnet Moleskine qui ne me quitte jamais et dans lequel j’écris en vrac mes impressions ou notes diverses qui n’ont pas forcément de lien avec les dessins.

Ainsi, je fais de ce carnet un véritable « foutoir » d’émotions, de colère, de réflexions, de souvenirs d’enfance et surtout beaucoup d’humour caustique, pas toujours très gentil sur l’espèce humaine.

Étant « dévoreuse de presse écrite », j’y pioche une foule d’idées de dessin dans les journaux que je lis tous les jours en prenant mon petit-déjeuner.

QU’EST-CE QUI TE MOTIVE DANS L’ACTE DE PEINDRE, DE DESSINER ET DE SCULPTER ? EST-CE LA RETRANSCRIPTION DE PEURS, UN BESOIN, D’UN CRI OU EST-CE UN SIMPLE LOISIR ?

C’est tout bêtement du plaisir, un besoin de m’évader.

Et surtout une envie de faire part de mon observation caustique avec ce constant besoin de tout tourner en dérision.

Quant à la sculpture, je n’ai fait que du modelage pendant quelques années. Sans plus tant je suis accro du dessin à la mine de plomb.

Plus tard, je m’y remettrai, car c’est sympa de travailler l’argile.

TU AVOUES ÊTRE UNE AMATRICE EN ART. SI DEMAIN, ON TE PROPOSAIT UN CONTRAT POUR UNE CAMPAGNE PUBLICITAIRE, POUR ILLUSTRER UN JOURNAL, ACCEPTERAIS-TU CES PROPOSITIONS ?

Je ne sais pas trop, car j’ai peur de perdre ma liberté.

Sauf si je sympathise bien avec la personne qui me fait la demande. Je ne me fais guère d’illusion à mon âge d’être repérée par mes journaux préférés tels que Le Canard Enchaîné ou Charlie Hebdo. J’ai toujours rêvé de faire du dessin de presse satirique. J’ai grandi avec CABU, SINÉ, Claire BRÉTÉCHER, GOTTLIB.

ENFIN, DERNIÈRE QUESTION. TE CONSIDÈRES-TU COMME UNE ARTISTE DE L’OMBRE  ?

Tout à fait et je m’y complais…! D’où ma réticence à exposer ou à m’exhiber aux vernissages. Je fuis les mondanités, car je m’y ennuie profondément et aussi parce qu’avec le bruit, je ne peux pas suivre les conversations.

Retrouvez le lien cliquable de son site, www.agnesfedrizzi.odexpo.com, en commentaire sous cet article.

Un chiffre Allemand en toutes lettres

deutsch.jpg

Écrivons le chiffre 1967 qui correspondrait au montant que vous devriez inscrire sur un chèque, pour le paiement d’une vieille Volkswagen achetée à un Allemand. Attention, c’est parti !

Tausendneunhundertsiebenundsechzig Euros

Si franchir la frontière Franco-Allemande ne pose pas de souci, les ennuis commencent ensuite, surtout pour les peu doués en langue.

 

Voici ce qu’est un roman scié

roman-scie.JPG

Âmes sensibles s’abstenir ! Oui, cela peut-être choquant pour certains de voir un livre mutilé, mais voici ce qu’est un roman scié. C’est fou ce que les subtilités de la langue Française permettent. Tout le monde sait que les maisons d’édition pilonnent les invendus, alors ne soyez pas heurtés par ma photo, qui n’a qu’un but, faire un jeu de mot.

2017, année politique Française, élection Présidentielle

tn_pexels-photo-63196.jpeg

(photo libre de droits, Pexels.com)

Qui endossera le costume Présidentiel, saison printemps-été 2017? Faudra-t-il croire les sondages qui émaneront de certains instituts, liés au pouvoir en place ? Suite à l’élection de Donald Trump, une crise de défiance à l’égard des médias traditionnels s’est opéré aux U.S.A. Les Américains ont pu constater la propagande pro Hillary Clinton, trop visible. C’est le peuple qui a finalement tranché. Idem pour le Brexit. Qu’en sera-t-il en France ? On sait que certains médias, presse écrite, radio, télévision, reçoivent des subventions de l’Etat. Comment pourraient-ils critiquer ceux qui les nourrissent? Pourquoi les gens qui ont une situation financière saine, de bons revenus, prendraient-ils le risque de voter Dupont-Aignan, Le Pen ou Mélenchon ? Ils ne veulent pas d’un changement radical ! Le ronron traditionnel Gauche-Droite leur va très bien. Comme aux U.S.A, ce sont les “pauvres” qui souffrent le plus et qui ont l’espoir d’un vrai changement. Changer le visage du Président de la République Française, si c’est pour faire la même politique passée, n’a pas de sens. Il y a de l’argent en France mais il est mal réparti. Nicolas Sarkozy coûte 2,2 millions d’euros par an à la collectivité ! Que dire de Giscard d’Estaing encadré par 12 serviteurs payés par l’Etat ?

(voir ici)  www.latribune.fr/actualites/economie/france/20150128trib86bcce70f/valery-giscard-d-estaing-le-plus-couteux-des-anciens-presidents.html

Et on stigmatise les bénéficiaires du RSA? Si vous avez vu, depuis 20 ans, une amélioration du pouvoir d’achat en France, et bien, passez votre chemin ! La liberté d’expression m’autorise à donner mon avis. Nicolas Sarkozy a été éjecté, ainsi qu’Alain Juppé. Les gens veulent du changement avec François Fillon ! C’est une plaisanterie? Il a été 1er Ministre sous Sarkozy ! C’est donc la même politique que l’ancien président, l’austérité en plus. Il est porté par les médias. Ne votons plus pour ceux qui ont échoué contre le chômage, échoué à éradiquer le terrorisme… Soyons exigeants et sans pitié avec les candidats et n’oubliez jamais qu’un jour viendra où les gens comprendront que les dictateurs ne sont pas ceux qu’on a toujours désigné du doigt, pour cacher les vrais coupables !

Une boîte aux lettres pour facteur malvoyant ?

tn_pc310098.JPG

Les gens ont parfois de drôles d’idées. Je traversais ce village lorsque j’ai vu, et pour cause, cette boîte aux lettres vraiment atypique. Est-elle destinée à un facteur malvoyant ? Est-ce la vengeance d’une ex femme éconduite, qui n’a pas pu dépeindre sa haine sur un autre objet? Le propriétaire de cette boîte n’a pas de phobie administrative et on jurerait ,au contraire, qu’il craint de ne pas recevoir son courrier ou qu’il appréhende qu’un facteur ne se trompe encore de boîte avec celle du voisin. À moins que cette couleur fluo évite au propriétaire, lorsqu’il sort sa voiture du garage, d’érafler la peinture de l’auto contre cette satanée boîte aux lettres ! Voici des pistes qui devront être éclaircies, si je puis m’exprimer ainsi !

(Photo Micka)

Un symbole de décembre, dénaturé par des esprits étriqués

tn_rue-de-lorme.JPG

Durant cet article, je ne parlerais pas du personnage de la photo, afin que des enfants ne puissent tomber sur ce symbole dénaturé par des esprits étriqués, que j’ai eu la malchance d’avoir comme voisins. Ils n’avaient pas pensé que justement, des enfants pouvaient déambuler dans cette petite rue ! Imaginez le choc psychologique pour eux. On ne peux pas demander à un poney de devenir étalon ! Un type idiot reste un idiot dans sa propre imbécillité.

(Photo Micka)

Une vitrine de Noël vraiment gonflée !

La décoration d’une vitrine de boulanger

Ce boulanger a gagné un temps précieux dans l’élaboration de sa vitrine de Noël. Il a eu recours à un gonfleur pneumatique, vous savez, celui qu’on utilisait en 1970 au camping pour les matelas qu’on mettait à l’eau ! Le ou la boulangère est sacrément gonflé (e) pour nous proposer une vitrine qui a du leur pomper de l’air.

Le menu d’un restaurateur à côté de la plaque

tn_pc160100.JPG

J’ai dénombré de nombreuses erreurs, lorsque j’ai lu le menu de ce restaurateur exposé à l’extérieur. Le fond d’artichaut ne s’écrit pas artichaud et la salade du pécheur avec un ê. Gageons que le cuisinier soit meilleur pour élaborer des mets qu’en orthographe. Il y a deux menus avec des références maritimes, côtier ou haute mer. La salade du pêcheur est cohérente, mais que vient faire l’andouille de Guémené et la salade de chèvre dans un menu haute mer ? L’andouille sait-elle nager ? Il y a de quoi devenir chèvre !

(Photo Micka)

Je livre les chiffres d’écoulement du dernier roman

tn_lamour-ne-sattrape-pas-au-lasso-6×9-avec-marge-1-cm.jpg

6 mois se sont écoulés depuis la publication de “L’Amour ne s’attrape pas au lasso“.  J’ai tenté une opération “visibilité” sur Amazon et Kobo. Le livre descendait dans le classement. Il faut comprendre ce phénomène que je compare à un plongeur qui s’enfonce dans l’océan. Plus il rejoint les profondeurs, moins il est visible de ses camarades restés sur l’embarcation. Sur Internet, on surf et ce qui n’est pas en surface est invisible. En proposant le livre numérique gratuitement pour une durée indéterminée, j’espérais obtenir un retour à cette gratuité. Bilan:

  • Octobre 2016 = 100 exemplaires gratuits écoulés
  • Novembre       = 336 exemplaires gratuits écoulés
  • Décembre        = 124 exemplaires au 12/12/16

1 commentaire à ***étoiles sur Amazon et *étoile sur Kobo

1 retweet extérieur de l’offre promotionnelle

1 fan de lecture qui me suit sur Twitter et qui m’a cité dans son challenge de novembre sur son blog. Mon but étant celui d’être lu, cela a fonctionné avec 560 exemplaires écoulés et le roman se situe dans le top 100 gratuit dans la rubrique littérature sentimentale. Dès que le classement descendra sous la barre des 1000, je pense remettre l’option payante à 0,99€.  

La tablette Kindle d’Amazon

Ma nouvelle Kindle

Pour un lecteur, papivore, craquer et acquérir une liseuse numérique doit faire un drôle d’effet. Je témoigne ici ma surprise autant que ma satisfaction. Le toucher du produit, surtout au dos de l’appareil, est très agréable et la Kindle n’est pas lourde. La prise en main avec ses icônes tactiles déconcerte, tant la navigation demeure facile. L’écran de la Paperwhite porte bien son nom. Le confort de lecture ne souffre d’aucune critique, surtout ma version à l’écran rétroéclairé. Le navigateur interne expérimental permet de naviguer sur Internet mais seulement en dépannage, pour vérifier une information dans Google par exemple. Il n’a pas vocation à se substituer à une tablette classique. Il existe une fonction loupe, bien pratique. Bravo à Amazon de produire des tablettes si abordables et pétries de qualités. Quelle surprise pour l’auteur que je suis, de consulter mes romans comme un lecteur les découvre après le téléchargement ! Je suis heureux de ma nouvelle acquisition.



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 1611 articles | blog Gratuit | Abus?